Crise COVID vers « Ma Santé 2022 »

14 octobre 2020

« « S’il ne fallait retenir qu’un seul enseignement de cette période , ce serait la capacité qu’ont eue les médecins de ville à se mobiliser, à s’adapter, à innover ainsi qu’à s’organiser solidairement et collectivement en lien permanent avec d’autres professionnels de ville et tout particulièrement les infirmiers et les pharmaciens »

D’après le Dr Guilaine Kieffer-Desgrippes Présidente URPS-ML GE

Comment mieux dire la transformation de l’organisation des soins qui restera en place quand les vagues finiront par se retirer ?

Dès le 15 mars 2020, le groupe WhatsApp de la CPTS de Bar-sur-Seine s’est mobilisé pour réunir autour de la MSP, 23 professionnels de santé MSP et CPTS (internes en médecine, médecins, infirmiers, sages-femmes, kinésithérapeutes). Le lendemain, notre filière COVID était en place. Nous avons été capables en quelques jours d’équiper un local d’accueil non utilisé d’un ordinateur et d’un téléphone reliés au réseau interne. Le triage a été financé sur ressources internes et nous avons bénéficié d’une dotation de masques FFP2 et chirurgicaux par l’ARS pour notre filière COVID.

En parallèle, nous nous sommes organisés pour mettre en place des protocoles et une organisation propre à la MSP (établissement d’une liste de médicaments essentiels, accessibles, constitution de quelques kits, etc) si les capacités conventionnelles venaient à être dépassées et pour faciliter la sortie de l’hôpital.

Ces actions ont été prolongées avec dès juillet 2020 la mise en place de de façon continue, adaptée à l’épidémie, des dépistages en nombre sur 4 sites de notre petit territoire. Cette action n’a été possible qu’avec l’implication de nombreux acteurs libéraux ( IDEs, pharmaciens) et le soutien constant du centre hospitalier de proximité de Bar-sur-Seine.

Sans s’épuiser après les premiers mois, nos façons de travailler ensemble ont évolué ( 2 assistantes médicales ont été recrutées dont l’une partagée sur 2 maisons de santé , les prélèvements PCR ont été organisés autour des PS de 4 sites créant une organisation complémentaire et convergente ainsi qu’une veille pour l’accès au EPI pour les organisations pluri-professionnelles).


Nous retenons de cette crise tout d’abord la forte mobilisation pluriprofessionnelle, tant de la MSP de Bar-sur-Seine que de nombreux autres professionnels du territoire renforçant notre projet CPTS dont elle est devenu un élément fédérateur. La volonté de travailler ensemble et le partage d’expérience, en nous appuyant sur différents supports (groupes WhatsApp, Dropbox, etc.) en ont été deux éléments et le plus riche en termes d’efficacité. Cette volonté commune a nourri notre capacité à mettre en place notre système d’information, à trouver des solutions pratiques, ou à anticiper.

Mais dépassant cette belle mobilisation , à travers nos engagements nous nous sommes retrouvés «dans d’une nouvelle organisation des soins décloisonnée, une nouvelle et meilleure organisation des professionnels de santé au bénéfice des patients mais aussi pour eux-mêmes » c’est à dire exactement dans l’impulsion «Ma santé 2022 : décloisonnement et réorganisation des soins » , plus nous avons eu l’occasion d’expérimenter la parfaite adéquation du dispositif des communautés professionnelles territoriales de santé à notre situation et à nos ambitions territoriales.

Ci dessous le « Bilan COVID-19 URPS-ML GE » qui permet d’avoir un aperçu sur le chemin parcouru durant la première partie de la crise COVID. Synthèse à laquelle nous avons contribué pour l’Aube, page 9.